Pauline - Alexandre Dumas

Publié le par Papillon


Lecture commune du Club de lecture des blogueuses.


Il y avait bien longtemps que je n’avais pas relu Alexandre Dumas et j’avais complètement oublié le plaisir que procure cette écriture à la fois si précise et si sophistiquée du XIXème siècle.

 

Dumas est un incroyable conteur qui dès les premières lignes suscite la curiosité de son lecteur par l’évocation d’une mystérieuse jeune femme croisée à plusieurs reprises au bras de son ami Alfred de Nerval. Puis il laisse la parole à son héros et à son héroïne…

 

Alors qu’il séjourne sur la côte normande, Alfred est pris dans une violente tempête et se réfugie dans les ruines d’une abbaye. Il y surprend une scène étrange. Le lendemain, il apprend que le grand amour de sa jeunesse vient de mourir dans une demeure voisine et se rend à son chevet. Il découvre alors avec stupéfaction que le mari de la défunte, Horace de Beuzeval, n’est autre que le mystérieux inconnu surpris la veille. Qu’est-il arrivé à Pauline ?

 

C’est un vrai roman gothique que nous offre là Alexandre Dumas : tempêtes, ruines, complots. Mais c’est aussi la peinture de cette génération romantique du début du XIXe, atteinte de ce que l’on appela par la suite « le mal du siècle » : jeunes gens riches et gâtés qui cherchent un sens à leur vie et le trouvent dans l’art, l’amour ou l’aventure. Même si cette histoire n’a rien de vraiment original, on ne peut s’empêcher d’être touché par ces trois personnages. Et Dumas, en emboîtant les récits, sait tenir en haleine son lecteur jusqu’au bout. Bref, c’était une lecture parfaite pour les vacances !



 Retrouvez tous les billets sur Pauline chez
Sylire et Lisa.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zazimuth 12/05/2008 20:13

J'aimais l'écriture de Dumas lorsque je lisais les Trois mousquetaires et leur suite alors pourquoi pas ?

Papillon 12/05/2008 20:40


C'est vraiment très chouette à lire ce style du XIXe mais c'est quand même très différent des Trois mousquetaires.


sylvie 12/05/2008 14:27

c'est incroyable le nombre de posts à lire sur ce livre! ce club des blogueuses est vraiment dynamique!pour le gâteau café-café, envoie un mail à maostafette, ce livre circule encore..

Papillon 12/05/2008 20:40


Oui, ça fait fait plaisir cette participation.


sylire 12/05/2008 09:00

Je suis ravie que ce livre t'ait plu et qu'il ait agrémenté tes vacances. Je suis d'accord avec ton analyse du livre.

Papillon 12/05/2008 20:35


Ce fut une heureuse surprise !


Karine 12/05/2008 02:28

J'ai beaucoup aimé moi aussi... et ce fut une agréable surprise car j'ouvrais le livre plutôt à reculons!  C'Est vrai que les romans romantiques (ça fait bizarre, dit comme ça... romans romantiques!) et gothiques ont un charme tout particulier!

Papillon 12/05/2008 20:34


Moi aussi je l'ai commencé un peu à reculons, mais je n'ai pas regretté.