Le journal de Yaël Koppman - Marianne Rubinstein

Publié le par Papillon


Si je vous dis que le titre de ce livre est un clin d’œil au Journal de Bridget Jones et que sa première phrase est un hommage à Mrs Dalloway de Virginia Woolf, vous aurez un bon résumé de ce roman.


Si Yaël Koppman commence son journal, c’est parce que sa cousine Clara, éditrice, l’a mise au défi d’écrire un roman de chick litt, sous prétexte qu’elle a le profil. Ce qui n’est pas si sûr…Certes Yaël est l’une de ces trentenaires célibataires, brillantes mais esseulées, qui gardent un œil sur leur horloge biologique, tout en surveillent leur plan de carrière de l’autre. Mais elle semble bien moins préoccupée par la recherche d’un mari que par la résolutions de ses conflits familiaux et de sa crise identitaire. En plus, elle exerce une activité bien peu glamour puisqu’elle enseigne l’économie à l’université. Ses deux idoles sont Keynes et Virginia Woolf. Or l’économiste anglais et l’auteur de Mrs Dalloway ont tous les deux fréquenté le groupe de Bloomsbury, groupe de bourgeois bohêmes qui avaient dans les années vingt créé à Londres une communauté à la fois spirituelle, artistique et sexuelle. Mais c’est à la figure d’Angelica Garnett, nièce de Virginia Woolf et filleule de Keynes; que Yaël va s’intéresser parce qu’elle voit dans cette petite fille solitaire un reflet de sa propre enfance.


Ce petit roman est tout à fait réjouissant, parce qu’il parvient à détourner tous les codes du roman de chick litt, tout en abordant des thèmes très sérieux. Dans son journal, la narratrice mêle les évènements de sa vie privée et les notes sur ses recherches. Il y est question d’amants, de régimes, et de soirées entre copines, mais on y apprend aussi un tas de choses sur ce groupe de Bloomsbury, dans lequel l’auteure voit une préfiguration de toutes les communautés qui fleurirent après mai 1968, communautés dont les enfants trente ans plus tard de devinrent des clients pour les psy…


Finalement, Marianne Rubinstein invente un nouveau genre littéraire : la chick litt intello, où les conflits conjugaux se règlent avec des règles d’économie !


 

Les avis d'Amanda, Lily, Cathulu, Florinette, Lou, Cuné et Clarabel.


 

Sabine Wespieser, 2007. - 214 p.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Y
JE veins de finir ce bouquin, plus qu'à rédiger mon bllet, et je suis tout aussicharmée que toi par ce détournement littéraire de la chick lit : en plus depuis deux jours je fais des tas de recherches internet sur le groupe Bloomsbury et je m'éclate... les livres qui parlent de livres sont nos meilleurs amis ;-)
Répondre
A
Je le note, j'ai sûrement pleins de choses à y apprendre !
Répondre
P

Si tu t'intéresse à la bande de Blommsbury, tu vas adorer ! et de toite façon, c'est un roman très ympa.


L
Tu as trouvé les bons mots je crois avec "La chick litt intello" :o) J'adore ! Et merci beaucoup pour le lien !
Répondre
P

Avec plaisir !


L
Ah oui j'ai adoré !! vraiment un très beau livre... qui donne très envie de poursuivre la découverte de cette auteur !Quelqu'un a lu d'autres livres d'elle ?Beau premier avril Papillon ;
Répondre
P

Rien lu d'autre mais ce n'est que partie remise ! Bon 1er avril !


M
Je n'arrête pas de noter que je dois lire ce livre et je ne l'ai toujours pas acheté...En bonne chick lit', qui a lu "La nouvelle vie de Sophie S." de Lolly Winston et "Le jour où j'ai tué Jim" de Josslyn Jackson?  Je suis très fan de ces deux livres!Marie.
Répondre
P

En fait je suis assez peu fan de chick litt : je trouve que c'est toujours un peu la même chose.


C
Quelle drole de coincidence.. je viens justement d'écrire ma chronique sur ce livre, prêté par Florinette, et qui paratra le 2/04. Même enthousiasme de mon côté!
Répondre
K
ça a l'air sympa, pour une lecture-détente !
Répondre
J
Je l'avais noté sur un autre blog (probablement un de ceux que tu cites ! mdr !) Malheureusement, ma biblio n'a pas ce titre (ils en ont un autre de cette auteure mais c'est celui-là que je veux lire !!!!)
Répondre
P

Suggère leur de l'acheter !


Z
je crois que je vais le noter !
Répondre
P

Un bon moment en perspective !


G
alors moi je suis complètement à la masse : c'est quoi un roman de chick litt ?
Répondre