Il y a longtemps que je t'aime - Philippe Claudel

Publié le par Papillon


claudel.jpgJ'aime beaucoup Philippe Claudel, écrivain, j'avais donc vraiment hâte de découvrir son premier film, dont la bande-annonce me nargue depuis plusieurs semaines dans mon cinéma favori. Et je me suis dépêchée d'aller le voir avant de lire la moindre critique, pour ne pas être influencée par le jugement d'autrui...

Philippe Claudel filme comme il écrit : par petites touches délicates, c'est donc image après image que nous découvrons l'histoire de Juliette et de Léa, deux soeurs qui ne se sont pas vues depuis quinze ans. Juliette, la quarantaine triste et fade, est une fermée et secrète ; Léa, une dizaine d'année plus jeune, est une ravissante prof de fac d'une banale normalité : mari, enfants, maison, boulot... Nous apprenons très vite que Juliette sort d'un long séjour en prison et que Léa a proposé de l'héberger "le temps qu'il faudra". Après son jugement, Juliette a été rayée de la famille, les deux soeurs vont donc devoir réapprendre à se connaître. Au contact de la famille de Léa et de ses amis, Juliette va réapprendre tout doucement à revivre. Et pourtant, il y autour d'elle beaucoup de questions et beaucoup de suspicion, notamment de la part du mari de Léa...

C'est un film très délicat qui entremêle deux thèmes forts : celui de la sororité et celui de la réinsertion après une peine de prison. Les deux actrices y sont magnifiques et elles sont entourées de personnages secondaires très bien dessinés : la petite fille qui pose beaucoup de question indiscrètes, le grand-père polonais qui ne s'exprime que par post-it, le bon copain très compréhensif... On ne s'étonnera pas non plus qu'il soit beaucoup question de livres dans ce film : on en parle et on en voit... Ce film aurait pu être une parfaite réussite, mais il est complètement gâché par sa fin mélo, qui révèle ce que l'on ce serait bien gardé de savoir : le secret de Juliette. En quelques scènes, Philippe Claudel démolit tout ce qu'il a tenté de montrer depuis le début. Je ne peux pas en dire plus, car je m'en voudrais de trop en révéler...

Heureusement, petite consolation finale : le générique défile sur l'une de mes
chansons préférées, chantée par mon rocker préféré, Jean-Louis Aubert.


Film français (2008) de Philippe Claudel,
Avec Kristin Scott Thomas, Elsa Zylberstein, Serge Hasanavicius.
Genre : comédie dramatique ; durée : 1h55.



Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Ce film a bien la "patte" Claudel et je l'ai suivi avec autant d'intérêt et de plaisir que je lis ses romans; la fin ne m'a pas déçue...dans le genre mélo, on déja vu bien pire ;)
Répondre
M
Ah Aubert !!!Je remets Claudel en haut de ma PAL !!!
Répondre
P


Il le mérite bien !!!!



P
je te trouve un peu dure pour le final même si je partage néanmoins ton avis. Mais celui-ci offre une belle performance d'actrices...
Répondre
S
Je pense que j'irai le voir mais priorité à "Bienvenue chez les ch'tis" que je n'ai toujours pas vu....
Répondre
P

Je ne suis pas trop tentée par celui-ci...


K
Je verrai sûrement ce film... en DVD!  Disons que je serais la plus étonnée au monde si il était présenté dans les salles de ciné de mon coin!  Mais mélo ou pas (j'aime bien le mélo, j'avoue!!!), je le regarderai certainement!
Répondre
P


bah ! Il ne faut pas désespérer, il passera peut-être...



T
Moi qui d'habitude n'aime pas les films au rythme lent, j'ai adoré du début à la fin, et je n'ai pas trouvé cela trop mélodramatique... Je conseille à tout le monde d'aller voir ce film pour se faire son propre avis !!! ;-)
Répondre
P


Moi aussi j'ai beaucoup aimé le rythme de la narration. Et tu as raison : chacun doit se faire sa propre opinion !



E
ah bon, tu as été déçue par la fin ??? a vrai dire, j'étais persuadée qu'on ne saurait jamais pourquoi mais ma curiosité a pris le dessus!et puis tout le reste aussi... Ce film est tout simplement magnifique et tu as raison, Philippe Claudel film comme il écrit et quel bonheur!
Répondre
P

Oui la fin n'était pas du tout nécessaire, à mon avis. Le film était parfait sans...


B
Moi qui aime beaucoup L'auteur j'ai aussi envie de  découvrir son film !! Bon week-end !
Répondre
P

C'est une excellente raison pour aller voir ce film ! Bon week-end !


S
J'irai le voir quand-même ! J'adore Claudel, moi aussi !
Répondre
P

Alors ne te prive pas ;-)