Ceci n'est pas un roman - Jennifer Johnston

Publié le par Papillon

undefined
     
- Spéciale Saint-Patrick -




J'ai déjà lu trois romans de Jennifer Johnston et le dernier m'avait un peu déçue. J'avais eu l'impression qu'elle commençait à se répéter. C'est pourtant cette auteure irlandaise que j'ai en envie de mettre à l'honneur en ce jour de fête nationale de l'Irlande. Et bien m'en a pris...

johnston4.jpg"Ceci n'est pas un roman", annonce la narratrice dès la première phrase, mais une sorte de lettre à son frère Johnny disparu en mer trente ans plus tôt. Imogen n'a jamais cru à la mort de son frère, elle a toujours pensé qu'il était simplement parti et elle n'a cessé de l'attendre pendant toutes ces années. A la mort de son père, et après la vente de la maison familiale, elle hérite d'une vieille malle pleine de papiers. C'est l'occasion de partir à la découverte de l'histoire familale et de lancer un dernier appel à son frère.

Ceci n'est pas un roman, dont le titre détourne le nom d'un  tableau de Magritte, est tour à tour journal, récit d'enfance et enquête familiale. Cette négation évoque une sorte de mantra que se répéte Imogen: "Johnny n'est pas mort, Johnny n'est pas mort, Johnny n'est pas mort". Et c'est pour expliquer les raisons de son départ qu'elle plonge dans les secrets familiaux. Ce roman, car c'en est bien un, est construit comme une cantate à plusieurs voix où l'histoire de l'arrière-grand mère répond à celle d'Imogen, à soixante ans de distance. Dans une construction faite d'allers et retours entre présent et passé, se dévoile peu à peu l'histoire d'une famille bourgeoise qui s'accroche névrotiquement à une rassurante normalité, en dissimulant ses secrets sous le tapis, dont ils finiront pas sortir pour détruire la famille, cette famille sur laquelle plane une menace de folie que personne ne veut voir.

J'ai beaucoup, beaucoup aimé ce roman qui me réconcilie définitivement avec Jennifer Johnston et sa plume toute en sensibilité. Même si elle continue de s'intéresser aux êtres un peu cassés et aux secrets de famille, ce roman-ci est complètement différent de ce que j'ai lu d'elle jusqu'à présent et d'une construction subtile parfaitement maîtrisée.


Cathulu a aimé, Clarabel et Solenn aussi.


Traduit de l'anglais (Irlande) par Anne Damour.
10/18, 2007. - 196 p.

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joelle 23/03/2008 23:56

Vous êtes nombreux et nombreuses à avoir lu cette auteure pour la St Patrick ! Mais il me semble n'avoir pas lu que des bons avis sur ses romans ... par contre, celui-là semble remporter l'unanimité :)

Papillon 24/03/2008 21:50


Oui, le précédent m'avait déçue... mais en règle générale, c'est un très bon écrivain !


Eireann Yvon 20/03/2008 22:54

 Jennifer Johnston est une grande dame des lettres irlandaises dont l'oeuvre est de très bonne qualité.Un ami qui m'a fait dédicacer un de ses livres à Ouessant en 2005 m'a dit qu'elle était très agréable.Yvon

Papillon 21/03/2008 21:24



Je suis entièrement d'accord avec toi ! Et pas surprise qu'elle soit agréable, car elle est a plume si sensible, qu'elle l'est forcément.



yueyin 20/03/2008 11:39

Décidément Jennifer Johnston est une auteure à découvrir, tout ce que je lis sur elle va dans le même sens !!!!

Gambadou 18/03/2008 10:41

Il est noté dans mon carnet celui là !

Papillon 18/03/2008 19:44

@Toutes : je conseille vraiment Jennifer Johnston à tout le monde, c'est un écrivain que j'apprécie de plus en plus et qui a uneplume tès agréable à lire, toute en délicatesse.

Karine 17/03/2008 20:36

C'est ce titre de Jennifer Johnston que je voulais lire au départ pour la lecture irlandaise... mais je ne l'ai pas trouvé.  Avec ce billet, je le garde définitivement noté!  J'ai bien apprécié sa plume moi aussi.

erzébeth 17/03/2008 17:08

On peut dire que tu le vends bien !! Si un jour je relis cette auteur (qui m'a laissé un goût mitigé), ça pourrait bien être avec ce titre. Intéressant, merci Papillon ! :-)

Tamara 17/03/2008 15:52

Je ne connais pas cet auteur, merci pour l'info !

Choupynette 17/03/2008 13:28

J'ai lu deux livres de JOhnston (Des ombres sur la peau, Petite musique des adieux) et j'ai beaucoup aimé. Elle a une écriture très particulière qui colle parfaitement aux sujets qu'elle traite

chiffonnette 17/03/2008 12:38

J'avais entendu dire beaucoup de bien de ce roman!! Je note!

kathel 17/03/2008 12:27

Je suis contente que tu l'aies beaucoup aimé, il est dans ma PAL, en anglais... La couverture est d'ailleurs un tableau de Magritte pour cette édition (une maison au crépuscule... magnifique !!!)