Double assassinat dans la rue Morgue - Edgar Allan Poe

Publié le par Papillon


poe.jpgLes deux nouvelles de ce petit recueil est considérée comme l’ancêtre du roman policier. On y trouve une structure narrative qui fera le succès de Sir Arthur Conan Doyle quarante ans plus tard : un narrateur effacé nous raconte comment son mai, le Chevalier Dupin, parvient à résoudre des énigmes policières grâce à son don d’analyse. Car il n’est pas question ici d’indices à recueillir ou d’études scientifiques, mais tout simplement de l’observation sans a priori des lieux et des circonstances du crime et de la bonne utilisation des « petites cellules grises » chères à Sherlock Holmes.

 

La nouvelle éponyme met en scène une énigme qui deviendra un classique et sera reprise notamment par Gaston Leroux et Agatha Christie : un meurtre atroce a lieu dans une pièce complètement fermée. Comment l’assassin est-il sorti ? La résolution de l’énigme, quoique complètement invraisemblable, est spectaculaire.

 

Le seconde nouvelle, Le mystère de Marie Roget, m’a beaucoup moins convaincue. Edgar Poe s’est, cette fois, inspiré d’un fait divers authentique qu’il a tenté de résoudre : la jeune employée d’une parfumerie disparaît. Trois jours plus tard, son corps est retrouvé dans la scène. La police peine à trouver le coupable et tous les journaux proposent leur théorie. Le Chevalier Dupin nous explique sur vingt pages combien leurs analyses sont infondées et maladroites. Je me suis vraiment ennuyée et j’ai bien peiné pour arriver au bout de cette, pourtant courte, nouvelle.

 

On pourra donc se contenter de la première histoire pour sa fin surprenante et son intérêt historique aux yeux de tous les amateurs de polars.


Traduit de l’américain par Charles Baudelaire.
Librio, 2007. – 95 p.

ti_bug_fck

Publié dans Polars & Co

Commenter cet article

Joelle 23/03/2008 23:48

Cela fait des années que j'ai lu la première nouvelle et j'avais adoré ! Tiens, cela ne me ferait sûrement pas de mal si je la relisais :)

Papillon 24/03/2008 21:46


Je ne suis pas sûre que ça vaille une relecture ;-)


Karine 05/03/2008 05:43

J'ai lu ces nouvelles de Poe à l'adolescence... j'en garde un bon souvenir... mais très, très vague!  Sûrement que je les relirai un jour!

Papillon 05/03/2008 22:53

Je pense que je me souviendrai longtemps de la première que j'ai trouvée vraiment surprenante ! pour la seconde, c'est moins sûr !