Le teizième conte - Diane Setterfield

Publié le par Papillon


setterfield.jpgMargaret Lea a grandi dans la librairie de son père, dédiée aux livres rares et d'occasion et elle a construit toute sa vie autour des livres. Devenue biographe, elle s'intéresse plus particulièrement aux auteurs du XIXème siècle. Aussi est-elle fort étonnée de recevoir une lettre de Vida Winter, la romancière la plus connue de Grande-Bretagne, auteur d'une trentaine de romans à succès. Vida Winter propose à Margaret d'écrire sa biographie. Margaret se retrouve donc dans la vaste demeure complètement isolée de Miss Winter. Dans de longues conversations quotidiennes, la romancière raconte sa vie à Margaret. Mais dit-elle vraiment la vérité ou invente-t-elle à nouveau une histoire ?

Diane Setterfield est visiblement très influencée par toute la littérature anglaise classique. L'histoire que raconte la vieille romancière semble tout droit sortie d'un roman victorien : des brouillards à la Bronte, des secrets à la Wilkie Collins et une vaste demeure poussiéreuse à la Charles Dickens. Et le roman est particulièrement bien construit. D'un côté, une vieille dame racote  une histoire pleine de mystères, de secrets, de fantômes. De l'autre, Margaret se transforme en détective pour découvrir la vérité sur cette histoire. Mais les deux femmes ont un point commun : un secret enfoui au fond de leur mémoire. En racontant sa vie, Vita Winter se livre à un travail de mémoire qui s'apparente beaucoup à une psychanalyse. Jour après jour, elle se dépouille de son costume de romancière célèbre pour donner vie à la petite fille qu'elle fut, dont le secret sera révélé tout à la fin, dans ce fameux treizième conte. Mais Margaret ne sortira pas non plus indemne de cette aventure.

Ce roman est une parfaite réussite avec un suspense tel qu'il devient très vite impossible de le lâcher ! Et c'est un très bel hommage à tous les lecteurs amoureux des livres.


Elles l'ont lu : Bellesahi - Agapanthe - Cuné - Clarabel - Lily - Allie - Gachucha et Agnès (in english !)


Traduit de l'anglais par Claude et Jean Demanuelli.
Plon, 2007. - 389 p.

Commenter cet article

Amandine 06/06/2008 17:38

Ce livre est une merveille !

Papillon 06/06/2008 19:15


je crois que tous ceux qui aiment les livres aiment ce roman !


Lou 11/03/2008 12:57

J'en garde aussi un excellent souvenir ! Ceux qui ne l'ont pas encore lu ont bien de la chance ;)

Papillon 11/03/2008 20:13

En plus, il vient de sortir en poche : bonne nouvelle !

chiffonnette 21/02/2008 21:08

Je n'au qu'une question: il est disponible au prêt inter-LCA???

Papillon 21/02/2008 21:25

Je l'ai emprunté à la biblio...

katty 20/02/2008 21:30

Je viens de le commencer (dans le texte .. car quand je l'ai acheté il n'était pas en français et ça m'oblige à travailler mon anglais ) . On entre dedans dès les premières pages

Papillon 21/02/2008 21:25

En VO : waouw ! Tu es courageuse !

anjelica 20/02/2008 19:47

Noté sur ma LAL !

emjy 20/02/2008 13:45

Je l'ai lu il y a quelques mois et j'ai adoré aussi :-) L'héroïne m'a beaucoup plûe. Le récit est empreint de mystères et est ténébreux. J'ai été ravie d'y retrouver tout ce que j'aime d'ordinaire dans la littérature anglaise du 18 et 19ème siècle !J'attends avec impatience le prochain de Diane Setterfield maintenant !

florinette 19/02/2008 11:29

Il a intégré ma PAL depuis peu et je n'ai pu résister à lire ton article, maintenant j'ai hâte de m'y plonger !! :-))

Papillon 19/02/2008 20:15

Je vous le conseille à toutes ! D'abord parce qu'il a été écrit par une amoureuse des livres. Et ensuite parce que c'est un gros pavé comme je les aimé avec une histoire bien prenante.

Frisette 19/02/2008 03:50

Gachucha a raison!  C'est exactement ce que j'ai envie de faire présentement, me ruer dessus en librairie.  Alors forcément, je note le titre. :)

Karine 18/02/2008 23:47

Je l'ai lu au cours de l'an dernier et je l'ai adoré aussi.  Envoûtement total pour moi!

Gambadou 18/02/2008 20:39

Je note tout de suite, j'aime beaucoup l'extrait que tu as mis