Le lézard lubrique de Melancholy Cove - Christopher Moore

Publié le par Papillon


moore.jpg« A Melancholy Cove, septembre n’est qu’un long soupir de soulagement, une espèce de tisane que l’on sirote avant d’aller dormir, une sieste espérée depuis des lustres. »

 

La petite ville de Melancoly Cove, sur la côte californienne, s’apprête donc à entrer dans un automne bien tranquille après un été touristique épuisant. Sauf que cette année, la tranquillité ne sera pas au rendez-vous. Il faut dire que cette petite ville balnéaire comporte un nombre impressionnant de personnalités pour le moins originales : un officier de police fumeur de marijuana, une serveuse de bar entièrement refaite en titane et en platine, un pharmacien zoophile amateur de cétacés, une ancienne actrice qui entend de voix. Il en faudrait peu pour que la ville ne se retrouve cul par dessus tête. Par exemple, une petite fuite de radioactivité qui réveille une créature préhistorique. Et voilà la population de Melancholy Cove soudainement prise de folie érotique…

 

A priori, les histoires d’animaux fantastiques surgissant de l’océan pour terroriser le pauvre monde ne sont pas vraiment ma tasse de thé mais j’ai bien fait de passer par dessus mes a priori parce que cette histoire m’a beaucoup amusée. Mi-roman policier, mi-roman fantastique, ce roman écrit avec beaucoup de drôlerie, est complètement déjanté. Christopher Moore s’amuse à détourner les codes du polar, comme avec ce personnage de flic bien peu viril, pour fustiger une société américaine qui se gave de neuroleptiques ou se noie dans la religion pour fuir la réalité. Et même si la fin m’a paru un peu longuette, je vous engage vivement à plonger dans l’univers loufoque de Christopher Moore.


Elles ont aimé : Cathulu, Clarabel, Chimère, Joelle, Sophie et Stéphanie.

 

Traduit de l’américain par Luc Baranger.
Gallimard / Série noire, 2002. – 366 p.




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

yueyin 21/01/2008 12:53

Celui là il me le faut ! Je l'avais déjà noté mais tu confirmes :-)))

Papillon 21/01/2008 21:14

En effet, il ne faut pas le manquer celui-là !

Choupynette 14/01/2008 09:40

J'ai lu il y a bie longtemps Un blues de coyote, que j'avais apprécié aussi!

Papillon 14/01/2008 23:13

J'ai noté ce titre sur la LALpour ma prochaine visite en biblio !

Sophie 14/01/2008 09:39

Décidément, ce livre a beaucoup de succès sur les blogs en ce moment.

Papillon 14/01/2008 23:13

Un succès complètement mérité !

Gambadou 14/01/2008 09:25

Non, vraiment, pas pour moi !!!

Papillon 14/01/2008 23:12

pourtant il y a quelques pasages bien croustillants qui valent le détour :-))

cathulu 14/01/2008 06:32

Un peu longuette, ah bon ? !

Papillon 14/01/2008 23:11

Oui, la scène de l'attaque de la grotte m'a paru un peu longue, mais c'est vraiment un détail ;-)

Moustafette 13/01/2008 20:06

Tu fais sauter mon dernier argument ( je ne cours pas non plus après le fantastique), c'est bon je me rends et le note !

Papillon 14/01/2008 23:10

Je sens que tu vas aimer la bête préhistorique surgie des profondeurs de l'océan ds le rôle du retour du refoulé :o)))

Soïwatter 13/01/2008 15:44

Je ne savais pas qu'il était sorti en français. Je l'avais lu il y a 9 ans en anglais (ramené par mon père qui l'avait lu dans l'avion) et c'était un très bon souvenir de lecture... peut-être une relecture (dès mon retour au pays car il est resté dans ma bibliothèque en Alsace)?

Papillon 14/01/2008 23:09

Les autres titres de l'auteur n'ont pas l'air mal non plus...

valdebaz 13/01/2008 11:31

Comme Emeraude, il est noté depuis belle lurette ! j'ajoute donc des ++++ sur ma liste

Papillon 14/01/2008 23:09

On le trouve en poche, en plus, donc aucune excuse ;-)

Emeraude 13/01/2008 10:46

je l'avais déjà noté chez Fashion, puis chez Stéphanie... oui, comme dirait Gachucha, il me le faut ;-)

Papillon 14/01/2008 23:08

Franchement, ce serait dommage de passer à côté !

Gachucha 13/01/2008 09:37

Il me le faut absolument celui-là !

Papillon 14/01/2008 23:07

Pour rire un bon coup...