Tsubame - Aki Shimazaki

Publié le par Papillon


Le poids des secrets /3

tsubame.jpg
J’ai enfin réussi à mettre la main sur la suite de la pentalogie d’Aki Shimazaki dont j’attends toujours la parution en poche.

Après Tsabaki et Hamaguri qui nous avaient entraînés dans l’enfer du champignon atomique de Nagasaki, l’auteur nous fait ici faire un bond dans le temps. Nous sommes à Tokyo en 1923. Yonhi vit seule avec sa mère, originaire de Corée. Plusieurs années auparavant, le Japon a annexé la Corée et les militants nationalistes ont dû s’enfuir. C’est bizarrement au Japon qu’ils ont choisi de trouver refuge. Mais pour la mère et l’oncle de Yonhi, cet exil fut synonyme de pauvreté et d’humiliation. En 1923, la ville de Tokyo est ravagée par un tremblement de terre et le gouvernement en profite pour fusiller tous les coréens. Pour la protéger, la mère de Yonhi la confie à un prêtre étranger et lui donne une nouvelle identité : dorénavant, elle sera Mariko Kanazawa, un nom japonais. Pendant des mois, Mariko attend en vain que sa mère vienne la chercher.

Encore une fois, Aki Shimazaki mêle histoire individuelle et évènements historiques. A travers la vie d’une femme qui a dû toute sa vie cacher sa véritable identité, elle nous dévoile une page, peu glorieuse cette fois, de l’histoire moderne du Japon. Encore une fois elle mêle les époques : la vieille femme revoit l’enfant qu’elle a été et continue de s’interroger sur ses origines. Dans son style complètement épuré, elle parvient à tisser une histoire prenante et pleine d’émotions, tout en semant ça et là des petits cailloux qui nous relient aux volumes précédents. Ce troisième volume, qui continue d'explorer les secrets de la famille Takahashi, est aussi réussi que les deux premiers.


Elles en parlent : Jules - Clochette et Katell.


Actes Sud, 2001. – 123 p.

Commenter cet article

Frisette 27/11/2007 19:27

Ton post me rappelle le bonheur que j'avais eu à lire ces titres ils y a quelques années.  J'avais même eu la chance de rencontrer l'auteure au Salon du livre de Montréal et de discuter avec elle.  Elle m'avait dédicacé Wasurenagusa en japonais.  Un beau moment!  S'il y a des gens qui n'ont pas encore découvert cette auteure, lancez-vous, c'est une valeur sûre!

Agnès 27/11/2007 09:36

J'ai le tome un sur mes étagères depuis, disons, un certain temps. Faut que je m'y mette (à force de voir plein de belles critiques sur tous les blogs et de découvrir plein de livres, je finis vraiment par ne plus savoir quoi lire ;-)).

Papillon 27/11/2007 13:44

Oui c'est terrible toutes ces tentations : la vie de lecteur devient difficile !!!! ;-)

michel 26/11/2007 21:09

Je ne connais personne qui n'a pas aimé !et vous ?

Papillon 27/11/2007 13:42

Moi non plus ! Je n'ai encore vu aucune mauvaise critique de cette série.

Tamara 26/11/2007 16:26

Moi j'attends vraiment la sortie poche des tomes 3, 4 et 5 !!! Peut-être qu'Actes Sud se réveillera pour Noël ???

Papillon 27/11/2007 13:40

Actes Sud attend peut-être que tu aies liquidé ta PAl avant :D

Cathe 26/11/2007 09:42

Oui je sais qu'ils sont bien ! A lire un de ces jours :-)))

Papillon 27/11/2007 13:39

Ils sont tout petits en plus !

Joelle 26/11/2007 09:37

J'ai adoré cette pentalogie mais c'est ce titre-là (ainsi que Hotaru) qui m'a le moins plu dans l'ensemble ... mais attention, cela ne veut pas dire que je n'ai pas aimé (j'ai juste moins aimé que certains des autres titres de la série !)

Papillon 27/11/2007 13:36

Dans ce titre-là on s'éloigne un peu de l'intrigue principale qui occupait les deux premiers volumes, c'est peut-être pour ça ?

BelleSahi 26/11/2007 08:12

J'ai lu les 5 tomes aussi et j'ai beaucoup aimé.

Papillon 27/11/2007 13:34

Je vais essayer de retrouver ton billet pour le mettre en lien

cathulu 26/11/2007 06:42

C'est effectivement dommage qu'il ne soit pas encore édité en poche !

Papillon 27/11/2007 13:34

Les deux premiers sont sortis coup sur coup et depuis...plus rien !