Le canapé rouge - Michèle Lesbre

Publié le par Papillon


lesbre.jpgAutrefois, Anne et Gyl se sont aimés, puis séparés mais jamais perdus de vue. Comme elle est sans nouvelles de lui depuis des mois, Anne entreprend un long voyage à travers la Russie pour le retrouver. Et tandis que les paysages défilent derrière la vitre du train et que les voyageurs se succèdent dans son compartiment, Anne médite sur la vie, l’amour, le temps qui passe… Et elle pense à sa vieille voisine et amie, Clémence, à laquelle elle adore lire les vies de femmes intrépides et rebelles, et qui l’attend sur son canapé rouge. Ce que va trouver Anne au bout de son voyage n’est pas du tout ce qu’elle est venue chercher.

C’est un roman tout en délicatesse que nous offre Michèle Lesbre, dont je découvre avec plaisir la plume légère et raffinée. Tous ceux (dont je suis) qui aiment les voyages ferroviaires retrouveront dans ces pages le plaisir de laisser l’esprit vagabonder en perdant son regard dans un paysage inconnu. Ainsi est cette histoire, qui nous promène d’Irkoutsk à Paris, des années quarante à mai 68, des illusions de la jeunesse à la sérénité de la vieillesse, qui nous présente, l’air de rien, quelques femmes remarquables, intrépides, révoltées, fougueuses ou amoureuses. Une histoire qui semble dire que tout est toujours possible et que même la mort est source de vie.


L'avis de Cathe, de Clarabel, de Philippe, de Lily.


Sabine Wespieser éditeur, 2007 - 149 p.

Commenter cet article

sylvie 31/03/2008 12:30

moi aussi j'ai été très sensible à l'écriture de ce roman. C'est un magnifique voyage intérieur. La relation de la narratrice avec Clémence m'a beaucoup touchée. C'est une très belle histoire ce suicide en forme de dernier élan vital!

stephane 13/12/2007 17:37

Je l'ai commandé et je l'attends avec impatience! Merci pour ton blog!

lily 29/11/2007 21:41

Je suis d'accord avec Eugénie "un petit bijou"... Quand on aime Michèle Lesbre je crois que c'est pour la vie ! tu vas voir Papillon tu vas devenir une "adepte" ;)

Choupynette 28/11/2007 21:30

J'ai lue des chroniques assez mitigées sur ce livre... je reste donc réservée

Eugénie 23/11/2007 21:21

Quelle douceur ! Ce livre est un petit bijou. Franchement, je ne pensais pas l'aimer quand on me l'a raconté la 1ère fois ("Mais il se passe rien dedans??!"). Mais cette douceur, cette poésie et tout cet amour m'ont fait changer d'avis !Contente qu'il t'ait plu. ;)

Emeraude 22/11/2007 22:29

J'avais déjà lu une critique qui m'avait donné envie. La tienne me donne envie aussi donc le titre va rester sur ma LAL mais j'ai peur de m'ennuyer puisqu'apparemment, ce fut le cas pour quelques uns quand même...

Agnès 22/11/2007 21:47

Je suis dubitative. J'hésite. Et bien sur pas moyen de trouver des livres de cette auteure en biblio ici pour se faire une idée avant d'acheter. grumpf.

Sophie 21/11/2007 20:49

Je l'ai lu ce week-end et dois en faire un billet sur mon blog; ce billet sera beaucoup moins flatteur que le tien. Je n'ai pas spécialement aimé, comme Joelle et d'autres, je me suis ennuyée à la lecture de ce roman et me suis sentie bien frustreée.

Papillon 21/11/2007 21:07

C'est sûr qu'il ne se passe pas grand chose ! mais j'ai beaucoup aimé le style et cette atmosphère de réminiscences au cours d'un voyage... Quelque chose que j'ai ressenti plusieurs fois dans des trains...

Karine 21/11/2007 19:56

Je l'avais déjà croisé et il ne m'avait pas tenté.  Toutefois, cette critique me fait noter... je verrai bien pour me faire un avis par moi-même!!!

Gambadou 21/11/2007 19:21

Je suis passée à côté de ce livre. Je ne pourrai même plus en faire une critique tellement il m'a laissé peu de souvenir !!!!