Rendez-vous au métro Saint-Paul - Cyrille Fleischman

Publié le par Papillon


fleischman.jpgLe métro Saint-Paul est l’épicentre de ce qui fut longtemps le quartier juif de Paris. Ce haut lieu de la culture juive Ashkénaze est peuplé de gens venus de Pologne et de Russie et parlant le yiddish. Ces quelques rues, à l’Ouest de la Place de la Bastille servent de décor à ces douze nouvelles. Il y a de tout dans ces courtes histoires : du baroque, du surréalisme, du comique, du burlesque et même du fantastique, les héros en sont commerçants ou pères de famille ou poètes, voire morts… Mais elles ont un point commun : elles sont l’illustration parfaite de l’humour juif.

Monsieur Tekniski vend des téléviseurs qui ne marchent pas, Jean Simpleberg na jamais franchi les limites du 4e arrondissement, Preverman écrit des poèmes que personne ne lit, Simon Kéversak réussit à se faire élire Président d’une association alors qu’il est déjà mort, Léopold Guilgoulski se transforme en chien, le pharmacien Solotov traduit Hamlet en yiddish, Joseph Kulturklig vend des livres qu’il ne sait pas lire, Hugo Kopsauer écrit une biographie de Jean-Jacques Rousseau, Modestschlosser exerce l’indispensable profession d’aide-penseur et Mendel Roginkes assiste à son propre enterrement.

C’est non seulement savoureux, mais très, très drôle. Ces histoires si humaines donnent au lecteur l’impression d’entrer dans une sorte de quatrième dimension et dans un univers complètement exotique où tout individu sensé pratique le commerce, où tout commerçant se rêve en littérateur et où tout homme de lettres découvre que seul le commerce nourrit son homme !


Un extrait :

« Bon, maintenant que vous et moi on se connaît, faîtes-moi un plaisir : préparez de temps en temps un petit bébé à madame. Qu’elle ne passe pas son temps à garder sa cafetière en attendant que vous rentriez de voyage ! Soyez gentil avec elle. Vous verrez, vous n’aurez plus besoin d’acheter des livres à lire. Je dis ça contre mon intérêt : mais la vie, vous savez, la vie, vous la trouverez pas dans les bibliothèques. »


Le Dilettante, 1998. – 146 p.

Commenter cet article

Emeraude 07/09/2007 19:18

@Papillon : comme je le disais dans un com chez Malice, il sera maintenant dur pour moi de me replonger dans mes origines car mes grands-parents sont tous décédés (assez récemment).En tout cas ce livre me donnera peut-être envie d'en lire encore d'autres sur le sujet :-)

Tamara 07/09/2007 15:59

Fantastique, merci Papillon ! :-)

Emeraude 06/09/2007 19:28

J'adore ce quartier ! Je le trouve vivant... et emprunt d'une certaine odeur et d'un certain goût qu'il est difficile de trouver dans les autres quartiers de Paris.Pourtant je ne le connais pas très  bien.Et malgré mes origines juives je n'y connais rien! (ces origines ne sont pas claires, elles sont lointaines et elles n'ont jamais été prise en compte ni dans mon éducation, ni dans ma vie)Alors là oui je note et je note tout de suite :-)

Papillon 06/09/2007 22:35

J'aime beaucoup l'humour juif ! C'est plein de dérision et de distance :un bonheur ! Ca va peut-être t'inciter à t'intéresser davantage à tes origines, qui sait ?

lily 06/09/2007 09:35

ah oui, celui-là il va me le falloir à tout prix !Et j'adore la citation que tu as choisie :))

Papillon 06/09/2007 22:33

Je suis sûre que tu aimeras !

sylire 05/09/2007 22:29

Ah bon la vie ne se trouve pas dans les bibliothèques ? Zut alors, je suis encore à côté de la plaque.Blague à part, très tentant ce bouquin !

Papillon 06/09/2007 22:32

Si, si : il y a beaucop de vie dans les bibliothèques ! Et dans les livres !

valdebaz 05/09/2007 22:18

Ah oui ! celui-ci est très tentant et l'extrait bien chosi ! :o))

Papillon 06/09/2007 22:31

Tout le reste est dans la même veine ;-)

lamousme 05/09/2007 17:22

ohhhhhh je note je note!!! ;o)

Papillon 06/09/2007 22:30

J'espère que tu aimeras.

Tamara 05/09/2007 15:27

Oh là là, il me tente fort... Si, à l'occasion, tu acceptes de me le prêter, tu feras une heureuse (d'autant que j'ai vécu plusieurs années dans le Marais !). ;-)

Papillon 06/09/2007 22:29

Marché conclu, Tamara ! Je te le mets au chaud.

cathulu 05/09/2007 07:17

Savoureux ! je note !

Papillon 06/09/2007 22:28

En plus il y a deux autres recueils qui suivent celui-ci...

yueyin 05/09/2007 06:50

hum... tentant !

Papillon 06/09/2007 22:28

Laisse toi donc tenter alors !