Prenez soin du chien - J.M. Erre

Publié le par Papillon


erre.jpg« 5, rue de la Doulce-Belette, Paris 9e. Un immeuble bourgeois dans une rue paisible, une façade anonyme abritant des vies simples, un havre de paix où la vie ronronnait… Jusqu’à hier soir. Qui aurait pu imaginer que l’horreur frapperait là ? »

Voici un roman qui commence exactement comme les feuilletons policiers que j’écoutais à la radio quand j’étais ado (« Les maîtres du mystère », tous les dimanche soir sur France Inter). Et d’ailleurs, comme par hasard, le héros de cette histoire est justement auteur de feuilletons pour la radio.

Quand Max Corneloup s’installe au numéro 5 de la rue de la Doulce-Belette, il est persuadé d’avoir enfin déniché l’appartement idéal. Ce sentiment ne va, hélas, pas durer très longtemps. Très vite, il est persuadé que son voisin d’en face, Eugène Fluche, l’épie. Entre les deux hommes une guerre sournoise va démarrer. Mais ce n’est pas tout. La plupart des voisins de Max et d’Eugène sont complètement déjantés : un cinéaste qui ne tourne jamais de film, une veuve amoureuse de son chien, un collectionneur de gerbilles, une affriolante concierge, un écrivain érotomane et un sale gosse. Un soir, Max va malencontreusement écraser le chien de Madame Brichon et la vie de l’immeuble va complètement déraper…

La lecture de ce roman fut un pur moment de plaisir ! L’auteur a une imagination complètement débridée et multiplie les situations cocasses. Il a su créer une atmosphère un peu vieillotte et pleine de charme, qui m’a rappelé les romans des années cinquante. L’histoire est racontée à travers les journaux intimes des deux protagonistes principaux, et les lettres de plusieurs habitants de l’immeuble. Cette multiplicité des points de vue ajoute au burlesque et donne très vite à penser au lecteur que quelque chose est en train de se produire dans cet immeuble qui échappe complètement à ses locataires. Mon seul regret concerne la fin, un peu rapide à mon goût. Mais pour un premier roman, c’est quand même une belle réussite !


Elles ont aimé : Flo - Clarabel - Laurence - Laconteuse - Leeloo - Cathulu - Anne - Chimère - Choupynette.
Alors ? A qui le tour ?


Buchet-Chastel, 2006. – 279 p.

Commenter cet article

lucy 01/11/2010 10:06



J'ai découvert cet auteur la semaine dernière lors d'une rencontre dans ma librairie. J'ai été séduite par l'homme et j'ai acheté son 1er livre. J'ai adoré. Cela se lit facilement, le style
enlevé est agréable, les personnages loufoques mais attanchants et c'est drôle. Un bon moment de lecture.



Papillon 01/11/2010 12:50



Je crois qu'il en a écrit d'autres depuis mais je ne les ai pas lus. celui-ci étaity vraiment à mourir de rire !



Nico 25/08/2010 20:28



Un roman très réussi, bourré d'humour et et de trouvailles, d'autant que l'intrigue policière rend haletante la lecture, bref un vrai plaisir de lecture.



Papillon 26/08/2010 21:00



D'ailleurs je m'en souviens encore très bien, ce qui est vraiment le signe que j'ai passé un bon moment !



Gomel 19/08/2007 21:39

J'ai lu ce roman, en effet c'est sympa !

Papillon 20/08/2007 19:36

En fait, je ne connais personne qui n'ait pas aimé !

Florinette 19/08/2007 18:41

J'aime décidément beaucoup cette couverture qui, à chaque fois que je la vois, me fait rire !!! et je pense que le contenu me plaira tout autant !Merci beaucoup pour ton petit message sur mon blog, je suis, moi aussi, très contente de te retrouver, je te fais plein de gros bisous !

Papillon 19/08/2007 21:22

Oui c'est un petit roman très drôle !Heureusement que Flo était au pique-nique parisien : elle nous avait donné de tes nouvelles ;-)Bises à toi aussi !

chiffonnette 19/08/2007 12:39

Bien dommage que je l'ai déjà lu, je ne vais même pas pouvoir courir à la librairie! Enfin, ce n'est pas comme si j'avais besoin d'une raison pour courir à la librairie! Très beau billet en tout cas, qui m'a rappelé le plaisir de cette lecture! Merci!

Papillon 19/08/2007 17:57

En effet, le moindre prétexte est toujours bon pour aller à la librairie !!! Si ce n'et pour celui-ci ce sera pour un autre ;-)

Stephanie 19/08/2007 00:40

vais également le noter dans ma LAL :)

Papillon 19/08/2007 09:05

Et hop ! Encore une LAL qui s'allonge ! ;-)

katell 18/08/2007 22:37

Mais j'aime bien les chiens aussi ;-) (j'en ai eu un, une boubière bernoise adorable et belle comme pas deux!!)

Papillon 19/08/2007 09:03

Cela dit, dans ce roman le chien a un rôle secondaire, malgré le titre.

Choupynette 18/08/2007 22:09

Je l'ai chroniqué récemment, et moi aussi j'ai adoré! c'est complètement décalé et loufoque!

Papillon 19/08/2007 09:04

J'ai manqué ta chronique ! mille excuses, je vais tâcher de la retrouver pour la linker !

valdebaz 17/08/2007 17:29

;DIl est en super bonne position sur ma table de nuit...

Papillon 17/08/2007 21:30

Alors, je vais guetter ta critique :-))

Emeraude 17/08/2007 16:08

Et bien moi, c'est tout l'inverse de tout le monde, et malgré les bonnes critiques que je lis un peu partout...Tu sais, je crois que ce qui me dérange c'est le titre... c'est bête n'est ce pas ?

Papillon 17/08/2007 21:30

Moi non plus ça ne m'inspirait pas beaucoup au départ cette histoire de chien... Mais ce n'est pas une histoire de chien en fait... Le chien n'est qu'un personnage secondaire... Donc n'hésite pas à dépasser tes appréhensions !