La vie aux aguets - William Boyd

Publié le par Papillon


boyd.jpgVoilà une histoire quicommence de la façon le plus banale qui soit. Et pourtant…

A Oxford, en 1976, Ruth Gilmartin élève seule son petit garçon et gagne sa vie en donnant des cours d’anglais à des ingénieurs étrangers. Quand, soudain, sa mère, charmante vieille anglaise de soixante-cinq ans, se met à avoir un comportement des plus étranges : persuadée d’être surveillée, elle se met à observer ses voisins, achète un fauteuil roulant, et… un fusil ! Ruth commence à penser que sa mère souffre de sénilité quand celle-ci lui fait une révélation inattendue : elle s’appelle en fait Eva Delectorskaya et a été membre des services d’espionnage anglais pendant le seconde guerre mondiale. Et elle confie à Ruth un manuscrit où elle raconte sa vie.

Eva Delectorskaya est née en Russie, pays que ses parents se sont empressés de fuir après la révolution communiste. En 1939, Eva vit à Paris. Alors que les rumeurs de la guerre commencent à ébranler l’Europe, son frère est assassiné lors d’un meeting politique. Peu après, Eva est contacté par un mystérieux inconnu qui lui propose d’intégrer les services secrets anglais. Eva accepte, pour venger la mort de son frère…

Voilà bien longtemps que je n’avais pas lu une histoire d’espionnage. Je ne sais pas si vous avez remarqué mais depuis la fin de la guerre froide, l’espion a perdu beaucoup de son charme. Mais ce roman est si habilement construit que j’ai plongé tête la première. L‘histoire d’Eva nous est racontée en alternance avec celle de sa fille et, bien sûr, les deux histoires ne vont pas tarder à se rejoindre. Au fil des pages, les aventures d’Eva deviennent de plus en plus palpitantes et insensiblement un suspense s’installe… Préparez vous à une nuit blanche, car il vous sera bientôt impossible de lâcher cette jolie espionne anglaise.

C’est du grand William Boyd qui, en plus, nous raconte un épisode méconnu de la guerre : comment les anglais ont manipulé l’opinion américaine pour obliger les Etats-Unis à entrer en guerre. Intéressant de voir comment la presse peut manipuler l’opinion avec des histoires fausses : de quoi méditer, par les temps qui courent…


D'autres avis : Agapanthe - Gambadou - Bernard


Traduit de l’anglais par Christiane Besse.
Seuil, 2007. – 333 p.

 

 

Commenter cet article

La Nymphette 10/02/2008 13:53

Et il sort en poche ce mois-ci... je le note! Ta critique m'a convaincue!

Papillon 10/02/2008 18:20

Un très bon roman ! Et bonnes vacances !

InColdBlog 11/06/2007 14:30

Boyd est l'un de ces auteurs dont j'ai dévoré chaque roman, puis que j'ai abandonné après Armadillo et Le destin de Nathalie X qui ne m'ont pas emballé. J'avais déjà eu envie d'y regoûter avec La femme sur la plage avec un chien, et comme tu as aimé celui-là, j'e sais que je peux en toute confiance renouer avec cet écrivain.

Papillon 11/06/2007 23:12

Cela dit, le style est assez plat. Boyd a perdu sa verve comique, mais l'histoire m'a complètement emballée...

Gambadou 10/06/2007 22:24

je n'ai pas réussi à rentrer dedans... l'écriture peut-être...

Papillon 10/06/2007 22:55

En fait c'est quand débute l'histoire d'Eva que j'ai complètement plongé dansl'histoire.. Ca m'a plu cette jeune fille banale qui devient espionne...

cathe 10/06/2007 16:10

Tiens, voilà un auteur dont je n'ai jamais rien lu ! J'aurais pu le mettre dans ma liste pour le Swap, aux côtés de Nancy Huston ;-)En tout cas celui-ci me parait bien pour les vacances :-)  (moi aussi j'aime bien l'espionnage de temps en temps...)

Papillon 10/06/2007 22:53

Pour moi c'est un auteur incontournable ! Je crois bien avoir lu tous ses livres, mais ils sont de qualité variable...

Sophie 10/06/2007 06:49

Moi aussi on me l'a prêté et je suis en train de le lire; j'aime vraiment beaucoup pour le moment et ne regrette pas d'avoir prsévéré dans ma découverte de William Boyd car j'avais été très déçue par "Un anglais sous les tropiques".  

Papillon 10/06/2007 22:52

je trouve qu'il a complètement changé de style : il a renoncé à la veine comique.

Anne 09/06/2007 12:20

Je n'ai jamais lu un seul William Boyd...

Papillon 09/06/2007 13:24

Un auteur à découvrir, alors ! Il a écrit quelques merveilles : Un anglais sous les tropiques, Brazzaville Plage, Les nouvelles confessions... Tu as l'embarras du choix !

BMR & MAM 09/06/2007 10:49

Il est depuis plusieurs semaines dans notre PAL.Ton commentaire va le faire remonter de plusieurs centimètres !

Papillon 09/06/2007 13:23

Il est tellement bon que vous l'aurez vite dévoré !

Caroline 09/06/2007 10:07

Il est sur ma LAL. Je ne suis pas une fan des histoires d'espions, mais celle-ci m'a l'air très prometteuse.

Papillon 09/06/2007 13:22

pas seulement une histoire d'espionnage, mais une histoire d'aventures et d'amour !

anjelica 09/06/2007 09:43

Hou là là, cela me semble chouette, en plus j'adore quand la ou les héros sont des femmes. Et hop un de plus sur ma LAL !

Papillon 09/06/2007 13:21

et il y a un vrai suspense, en plus, sagement entretenu par l'auteur...

cathulu 09/06/2007 06:42

J'attendrais sagement sa sortie  en poche,sisi M.le Banquier ...

Papillon 09/06/2007 13:20

Il n'était pas non plus dans mes priorités, mais on me l'a prêté ! C'est quand ême chouette d'avoir des copines liseuses !