Les années douces - Hiromi Kawakami

Publié le par Papillon

Encore un roman japonais qui exalte la lenteur et incite à kawakami.jpgprendre le temps de vivre…


Tsukiko, jeune femme solitaire, rencontre un soir par hasard dans un bar son ancien professeur de japonais. Elle est célibataire, il est veuf. Les rencontres avec celui qu’elle appelle « le maître » deviennent vite régulières, quoique jamais programmées. Un accord tacite les réunit dans le même bar, où ils dégustent du saké. Puis, insensiblement, un lien se crée.


Au fil des saisons nous suivons Tsukiko et le maître dans les différents moments qui les réunissent. Il ne se passe rien d’extraordinaire dans ce petit roman. Tout le charme en est justement dans l’exaltation d’un quotidien pourtant banal, mais rendu poétique par la plume nonchalante de l’auteure. Promenade au marché, cueillette des champignons, fête des fleurs, Hiromi Kawakami montre avec justesse et simplicité comment un lien d’intimité se crée entre deux personnes pourtant bien différentes.


Ce roman a beaucoup de charme, pourtant dans la dernière partie, quand les sentiments de Tsukiko pour son maître deviennent de plus en plus ambigus, je me suis ennuyée et la fin convenue m’a déçue. Je trouvais si magique cette relation improbable et totalement aléatoire entre ces deux personnes que je ne parviens pas à pardonner à l’auteure d’en avoir fait quelque chose d’aussi banal qu’une relation amoureuse…


Les avis de : Allie - Yue Yin - BMR - Katell


Traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu.
Editions Picquier, 2003. – 229 p.


Publié dans Littérature asiatique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A


C'est vrai que ce qui est le plus beau dans ce livre c'est la tension, mais la tension amoureuse, car une histoire d'amitié ne produirait pas les mêmes effets narratifs.



Répondre
K
J'ai ce titre dans mon challenge 2008!  J'ai bien hâte de voir ce qui m'attend, étant donné les critiques divergentes entendues un peu partout!!! 
Répondre
P
la plupart des critiques sont plutôt bonnes mais j'ai été déçue par la fin, un peu conventionnelle...
B
Le second roman (en français) de cette auteure est La brocante Nakano. Il n'a pas eu (pour nous) tout à fait le charme de la première découverte ...
Répondre
B
Oups ! hihihihihi ! je ne m'en étais pas rendu compte !!!!
Répondre
Y
Je suis heureuse qu'il t'ai plû, c'est vraiment une lecture magique pour moi même si je comprends ton sentiment sur la fin. Il parait qu'un autre livre de l'auteur vient d'être traduit (une note de bmr me l'a appris) et j'ai très envie de me le commander.
Répondre
P
Je vais enquêter alors !
M
effectivement , une lecture douce !

comme ton commentaire.
Répondre
K
Les filles, il
Répondre
T
ah tiens, Bellesahi va sûrement me prêter un de ses trois exemplaires notés ;-)
Répondre
B
Moi aussi je le note !
Répondre
B
Moi aussi je le note !
Répondre