Mangez-moi - Agnès Desarthe

Publié le par Papillon

desarthe.jpg

Myriam ouvre un restaurant. Ca pourrait paraître banal. Sauf que rien n'est banal chez Myriam. Tenez, par exemple, avant d'être restauratrice, elle faisait la cuisine dans un cirque. Cuisiner, pour Myriam, c'est une façon de s'exprimer : joie, colère, regrets, culpabilité... Dans son minuscule restaurant, elle fait tout elle-même : la cuisine, le service, la vaisselle, les comptes.  En cuisinant, elle se réconcilie avec elle-même. Car Myriam a plein de comptes à régler avec son passé... Et comme elle cuisine très bien, et qu'elle fourmille d'idées, son restaurant ne tarde pas à devenir un endroit très spécial où se côtoient petits et grands, étudiantes et travailleurs, tantôt bar et tantôt brasserie, tantôt cantine et tantôt traiteur. Et Myriam donne tellement qu'elle reçoit beaucoup...

C'était ma première incursion dans l'univers d'Agnès Desarthe et j'ai beaucoup aimé. Parce que justement elle crée son propre univers, à l'image de Myriam qui fait de son restaurant un monde en miniature, avec sa face publique et sa face privée. Le titre de ce roman est inspirée d'Alice aux pays des merveilles et, comme Alice, Myriam est tantôt trop grande et tantôt trop petite et cherche sa "taille originelle". Comme nous tous, finalement, non ? Et tout comme Alice, Myriam va rencontrer une série de personnages étonnnants qui vont l'aider, non pas à grandir, mais à trouver sa place. Moi qui fais si mal la cuisine mais qui rêve d'apprendre, comme je me suis régalée à voir Myriam accomplir des merveilles dans sa cuisine grande comme un mouchoir de poche. De quoi vous mettre l'eau à la bouche pour longtemps !

Editions de l’Olivier, 2006. – 308 p.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Antoine 22/10/2008 23:31

Il m'a bien plu ce livre, il y a évidemment l'aspect "léger" de l'histoire mais aussi toute la partie création d'entreprise qui n'est pas inintéressant.Style léger, agréable par moments mais un peu trop lent pour d'autres... Dommage ça reste un bon livre moyen alors qu'il avait le potentiel pour être un très bon livre.

zazimuth 25/06/2007 11:01

Je viens de me l'acheter pour le lire cet été...

Papillon 25/06/2007 22:49

Bon choix !

BelleSahi 14/04/2007 18:54

Oui c'est vrai. Tout le roman repose sur ça mais mon coeur de mère a été pertubé à la lecture de ce passage.

Papillon 14/04/2007 18:57

Mais à la fin elle retrouve son fils...

BelleSahi 14/04/2007 17:58

Je n'ai pas trop aimé moi !!! Oui le resto est sympa mais son acte en tant que mère à gâhcer tout le livre parce que je ne peux pas comprendre qu'on puisse faire ça !

Papillon 14/04/2007 18:29

Tu as raison : sa relation avec son fils (et le copain de son fils !) est ce qui est le plus troublant dans ce roman, mais ça donne de la consistance au personnage qui, sans ça, serait un peu "léger"...

stephane 03/04/2007 15:15

J'aime cuisiner et lire......je vais m'empresser d'aller acheter ce livre! Merci

Papillon 03/04/2007 22:16

J'espère que tu t'y reconnaîtras !

vanessa(eliabar) 03/04/2007 09:43

J'ai eu la chance de participer à un café littéraire à l'occasion de la sortie de "Mangez-moi".
C'était passionant. A. Desarthes parle de ses livres avec humilité et gourmandise.
Courrez lire les "Grandes questions", coll. Mouche, Ecole des loisirs. C'est l'un des livres que je prends le plus de plaisir à conseiller à, mes mini-lecteurs;-))

Papillon 03/04/2007 22:10

Avant de lire ce roman, j'ai également entendu une interview d'Agnès Desarthe qui m' a bien plu : j'ai aimé sa simplicité, de même que j'apprécie beaucoup qu'elle soit à la fois écrivain et traductrice.

valdebaz 31/03/2007 20:29

Un petit mot en passant pour dire tout simplement que j'ai adoré !  J'ai lu en cliquant (mais où ?) une critique négative.

Papillon 01/04/2007 09:26

Elle a m'echapper, celle-là ;-)

katell BOUALI 31/03/2007 16:49

Il est dans ma LAL. Je compte le lire dans un avenir proche. Ton billet me conforte dans mon envie!

Papillon 31/03/2007 19:28

Je ne crois pas que quiconque ait été déçu avec ce roman.

Anne 31/03/2007 12:51

N'hésiste pas à lire "Les bonnes intentions", "Cinq photos de ma femme" ou "Un secert sans importance": je les ai lu et j'en garde un très bon souvenir. J'avais moins aimé "Le principe de Fredelle".

Papillon 31/03/2007 19:28

Merci, Anne, je note !

sylire 31/03/2007 10:31

Papillon, je suis ravie de t'avoir donné envie de lire ce livre et surtout de savoir que tu l'as aimé !

Papillon 31/03/2007 11:08

@Clarabel : mais je ne désespère pas de progresser ;-)@Cathulu et Sylire : Agnès Desarthe est désormais dans ma liste des auteures à suivre. je suis en train de devenir une vraie fan de littérature française, non ?