Juin 2016 : moi après mois

Publié le par Papillon

"Il appartient à chacun de définir l'objet de son désir et de se donner les moyens de l'atteindre."
Ayn Rand

De la pluie ? Où ça, de la pluie ? / Faire semblant devient vite une seconde nature / "Pendant tout ce temps, j'ai eu du mal à révéler mon côté fantasque, cette petite fille imaginative que je gardais enfermée à double tour à l'intérieur de moi" (Rosa Montero) / Flâner en pyjama, en buvant du café et en écoutant Augustin sur FI, #VendrediOff / Que des mauvaises nouvelles / En manque de ma maison #Micama #Moissac #Nostalgie / Reprendre les longues balades parisiennes, musique dans les oreilles, et jouer les touristes, appareil photo à la main / Que d'eau, que d'eau / Envoyer sa déclaration d'impôts juste avant la date fatidique / Où l'on dissèque le vocabulaire des dominants à propos des dominés (qui se révoltent) / De petites blessures sans conséquences / Bavardages et petits biscuits / "Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis, et que de l'horizon embrassant tout le cercle il nous verse un jour plus triste que les nuits" (Baudelaire) / Un chevalier qui me fait rire / Sœurette est en colère, et pas très optimiste #2017 / Et Frérot s'inquiète de voir ses sœurs sous l'eau / Déjeuner au soleil sur la terrasse du bureau en compagnie d'Anthony (I Trollope) / Où je fais semblant (bis) / Une demande d'aide ; une proposition d'aide #Marrant / Le bug des notes #ViveL'université / Crise d'angoisse / Tous ces gens qui pensent à moi, c'est trop gentil / Du noir, et encore du noir / Ligne 13 + ligne 2 + ligne 5 = tiercé gagnant / Soirée foot et hurlements des voisins : soit la France a gagné, soit les voisins sont tous roumains  / Ne pas perdre patience / La technique est contre moi ; et la poste aussi / Les délires administratifs de l'université / "Mais qu'allait-il faire dans cette galère ?" (Molière) / Mauvaise nouvelle pour un ami cher / Un peu de musique baroque pour se laver l'âme / "Je suis doué d'une sensibilité  absurde, ce qui érafle les autres me déchire" (Flaubert) / Repassage corporel et émotionnel chez la fasciathérapeute / "All you need, you already have" (Proverbe zen) / La note de linguistique qui arrive enfin, yeah ! / Une petite semaine en forme de tunnel  / Bonne nouvelle : la famille s'agrandit / "Les choses les plus belles sont celles que l'on n'attend pas" (Buren) / Un dîner japonais avec un peu de Nietzche, un doigt de Deleuze et une pincée de Borges (On révise) / Un combat perdu d'avance / Pu... de mois de juin / Jolie Chipie fête ses vingt et un ans #coupdevieux / Partira ou partira pas ? (Nos vies deviennent un suspense permanent) / Et à part ça ? Il pleut ! / Heureusement qu'il y a des gens avec qui il est vraiment agréable de travailler / Pull-over, potage et tisane : c'est l'été ! / Documentaliste au bord de la crise de nerfs / Un petit rayon de soleil et hop !  Ça repart ! / Un petit moment de pur bonheur / Où je prépare ma valise en sautillant comme une chèvre folle / "La joie est le but et l'essence de la vie" (Ayn Rand) / Une nuit d'avion et hop ! L'Asie : un miracle dont je ne cesse de m'émerveiller / Singapour, vitrine du capitalisme triomphant : atmosphère tropicale et ambiance festive / Cet intense sentiment de liberté et ce bonheur de remettre une petite robe d'été / Musées et ampoules aux pieds / De l'Inde à la Chine en trois stations de métro / Temples, mosquées et folies architecturales / Un jardin de science fiction / Une soirée parfaite / Dernier coucher de soleil sur Marina Bay / Un avion plein d'enfants / Ciel gris et températures fraîches : pas de doute, je suis rentrée à la maison.
Juin, du noir et blanc à la couleur.
 
 
 
 

Sur une idée de Moka

Publié dans Inventaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mior 14/07/2016 19:11

Joli ;-)

Papillon 21/07/2016 16:48

Merci ;-)

Melanie B 06/07/2016 13:48

Et la réponse est oui ! Je vois que tu as chroniqué pas mal de lectures, je me réjouis de te lire (ah, je vois que tu parles du Pierre Bayard, le livre que j'avais lu d'un bout à l'autre, ce qui est ironique, non ?).

Melanie B 06/07/2016 13:46

J'ai atterri directement sur ce billet, je n'ai pas vu si tu en avais fait un sur Anthony Trollope.
Encore un mois bien rempli, en tout cas !

cathe 02/07/2016 10:47

Un article en demi-teinte.... qui semble se terminer mieux qu'il n'a commencé heureusement :-)
Bel été !

Papillon 03/07/2016 19:30

La fin de l'année universitaire à été un peu ... kafkaïenne ! Mais mon petit voyage au bout du monde m'a requinqué !
Un bel été à toi aussi!