Trois fois dès l'aube - Alessandro Baricco

Publié le par Papillon

"J'aime bien être méchante, comme ça je me protège du monde, je n'ai peur de rien."

 

 

Trois rencontres entre un homme et une femme, à trois moments différents, et pourtant une rencontre unique. Cette contradiction n'est possible que dans la temporalité romanesque, et c'est ce qui m'a plu, tout comme m'a plu l'idée que ce roman fut d'abord un livre imaginaire dans Mr Gwyn avant de devenir un vrai livre.

 

Trois rencontres, le même homme et la même femme, dans un hôtel à l'aube.

Trois rencontres et trois époques. La première fois, ils sont adultes tous les deux ; la seconde, lui est un homme mûr, elle une adolescente ; la troisième au contraire, c'est lui l'enfant et elle la femme âgée.

Trois rencontres de hasard, trois rencontres improbables, trois rencontres chargées de sens.

Trois rencontres, et chacune sera un petit coup de pouce au destin.

Trois rencontres, trois moments comme suspendus hors du temps réel de la vraie vie.

 

A chaque fois il sera question d'une fuite, une esquive, un virage, un de ces moments où la vie peut prendre une autre tournure.

A chaque fois il sera question de la difficulté de vivre, de la difficulté d'aimer, de ce qui est possible et de ce qui ne l'est plus.

A chaque fois il y aura comme une connivence implicite entre ces deux inconnus.

 

"Alors l'assaillit cette angoisse qui l'oppressait la nuit, durant ses heures sans sommeil, quand toutes les cartes de sa vie défilaient dans son esprit, et que sur chacune elle pouvait lire une fin rampante, inéluctable."

 

J'ai aimé le contrepoint entre l'impossibilité théorique de ces trois rencontres et la cohérence que ces trois brefs moments dévoilent de la vie de ces deux personnages, toute une vie esquissée en trois tableaux, comme un puzzle. Le texte est d'autant plus dense qu'il est très bref, chacune de ces rencontres est marquée par l'intensité de la situation, entre ces deux inconnus qui ont tous deux des vies un peu cabossées. Cela ressemble à ces conversations que l'on a, parfois, avec des inconnus, à qui on raconte sa vie parce qu'on sait qu'on ne les reverra jamais.

 

C'est un roman qui vous saisit à la gorge parce qu'il est difficile de ne pas s'y reconnaître, plus ou moins. Qui n'a jamais fait d'erreur dans sa vie : choisi la mauvaise personne, suivi le mauvais chemin, pris la mauvaise décision ?

 

"Vous auriez peut-être dû vous suicider.

Qui sait. Je pense toutefois pouvoir exclure cette hypothèse. C'est toujours mieux de vivre."

 

Traduit de l'italien par Lise Caillat.

Gallimard, coll. Du monde entier, 2015. - 122 p.

 

Commenter cet article

eimelle 09/10/2015 08:36

il faudrait que je me lance dans sa découverte!

Papillon 09/10/2015 18:56

Très joli roman, très bref, très original.

luocine 12/09/2015 17:49

J'ai du mal avec cet auteur , j'ai commencé plusieurs fois Mr Gwynn sans arriver à le finir, je ne renonce pas car je ne comprends pas ce qui ne me plaît pas .

Papillon 13/09/2015 17:05

Pourtant je le trouve tres facile à lire. J'aime sa délicatesse, sa facon de suggèrer les choses sans les dire...

jerome 12/09/2015 08:47

Je vais commencer par Mr Gwynn qui m'attend depuis sa sortie. Baricco est vraiment un auteur que j'adore.

Papillon 12/09/2015 11:42

Moi aussi, même si je n'ai pas encore lu Mr Gwyn!

Aliénor 11/09/2015 17:02

J'aime beaucoup les phrases mises en exergue. Et j'aime cet auteur, donc... :)

Papillon 12/09/2015 11:41

Laisse-toi tenter, c'est un très joli livre.

céline 11/09/2015 16:36

J'ai été séduite aussi par ses trois rencontres entre deux mêmes personnes, surtout la dernière. Je n'ai pas été autant transportée que par Mr Gwyn tout de même :-)

Papillon 12/09/2015 11:41

Je vais donc me régaler avec Gwyn, puisque je ne l'ai pas encore lu :-)

cathulu 11/09/2015 13:54

Toujours pas découvert cet auteur, pfff !

Papillon 12/09/2015 11:40

Il faut tenter, vraiment, je suis sûre que tu vas aimer.

Aifelle 11/09/2015 13:34

J'ai déjà noté M. Gwyn, celui-ci j'hésite, ce mélange de temporalités, ce n'est pas trop ma tasse de thé.

Papillon 12/09/2015 11:39

Ce n'est pas un mélange, c'est juste que ces trois rencontres se font dans des époques différentes pour chacun des personnages. ..

Dominique 11/09/2015 09:40

j'avais eu quelques déconvenues avec ses romans j'hésite

Papillon 12/09/2015 11:37

Je n'en ai pas lus beaucoup mais j'aime beaucoup sa plume et sa façon de dire beaucoup en quelques phrases.

keisha 11/09/2015 09:24

Là tu me donnes envie (je ne connaissais pas du tout!) et je n'ai pas lu MrGwyn , zut alors

Papillon 12/09/2015 11:35

Un auteur tout en sensibilité et délicatesse.

Hélène 11/09/2015 09:08

Un roman que j'ai lu récemment aussi et que j'ai bien apprécié. Il m'a donné envie de lire "mr gwyn"

Papillon 12/09/2015 11:35

Pareil pour moi !