Le tag des blogueurs lecteurs

Publié le par Papillon

Voilà encore quelque chose qui a quasiment disparu de la blogosphère au fil des ans : les tags, qui nous ont pourtant bien occupés à une époque où la blogosphère pétillait (non, je ne vais pas vous refaire le coup de la nostalgie, mais à une époque la blogosphère pétillait).

 

Cuné vient d'en ressortir un des profondeurs, qui a beaucoup tourné, et auquel je n'avais pourtant jamais répondu. C'est fait  :-)

 

 

1. Plutôt corne ou marque-page ?

Marque-pages.

Je les collectionne, je les perds, je les retrouve et je les couvre de petits post-it qui m'aident à cocher tous les passages qui me plaisent.

 

2. As-tu déjà reçu un livre en cadeau ?

Beaucoup. Mais de moins en moins : on n'ose plus de peur de me décevoir, je crois.

 

3. Lis-tu dans ton bain ? 

Non, la seule fois où j'ai essayé c'est le livre qui a pris un bain. Plus le temps passe et plus j'essaie de ne faire qu'une chose à la fois. Quand je prends un bain, je prends un bain. Quand je lis, je lis.

 

4. As-tu déjà pensé à écrire un livre ?

J'y pense régulièrement, mais si ça devait arriver ce ne serait sans doute pas de la fiction.

 

5. Que penses-tu des séries de plusieurs tomes ?

Je n'aime pas trop, en règle générale (mais il y a des exceptions). J'aime bien l'idée qu'un livre soit un tout, et je n'aime pas avoir à attendre le volume suivant (comme avec Despentes qui nous tient en haleine depuis deux mois).

 

6. As-tu un livre culte ?

Cendrillon d'Éric Reinhardt, que je considère comme un chef d'œuvre et dont je suis convaincue qu'il fera date dans l'histoire de la littérature. Je l'aime tellement que j'en apprends des passages par cœur. C'est un livre à la fois très personnel et universel, qui mêle l'intime et le social, qui joue sur les formes et sur tous les registres de l'écriture, qui photographie la société moderne avec une rare acuité, c'est un livre qui me parle intimement. C'est une merveille.

 

 

7. Aimes-tu relire ?

Beaucoup, et de plus en plus.

 

8. Rencontrer ou ne pas rencontrer les auteurs de livres qu’on a aimés ?

Je fantasme régulièrement sur l'idée de déjeûner en tête à tête avec Éric Reinhardt (au Bristol Palace de Gênes, tant qu'à faire : soyons ambitieux) pour lui poser deux ou trois questions qui me turlupinent.

Mais dans la vraie vie, ça ne marche pas comme ca, c'est toujours décevant de rencontrer un écrivain dont on aime les livres. Une fois qu'on lui a dit : "J'adore ce que vous faites", on se trouve assez bête...

En revanche, j'aime assez bavarder ponctuellement avec des auteurs via les réseaux sociaux, je trouve ça plus intéressant, en fait.

 

9. Aimes-tu parler de tes lectures ?

Evidemment. C'est une des raisons d'être de ce blog (et j'ai une pensée émue pour feu le Club des Théières, où les blogueuses parisiennes se sont quand même beaucoup amusées...)

 

10. Comment choisis-tu tes livres ?

Je lis des blogs, je lis la presse, je surveille le catalogue des éditeurs, je flâne dans les librairies et les bibliothèques, je papote sur FB, je suis les conseils des écrivains que j'aime…

 

11. Une lecture inavouable ?

Ce n'est pas encore inavouable, mais ça va bientôt le devenir : je suis une grande lectrice de Freud (que je vénère parce qu'il a inventé la psychanalyse et que la psychanalyse m'a sauvé la vie). 

 

 

12. Des endroits préférés pour lire ?

Mon lit. Mais je suis capable de lire partout, j'ai toujours un livre sur moi.

 

13. Un livre idéal pour toi serait…

Un pavé, pas trop mal écrit, avec une histoire originale et prenante, qui me révèle quelque chose sur moi ou sur le monde.

 

14. Lire par-dessus l’épaule ?

Oui, dans le métro, quand je vois un lecteur absorbé par son livre, j'essaie de voir de quoi il s'agit.

 

15. Télé, jeux vidéo ou livre ?

Je n'ai plus de télé.

Je n'aime pas les jeux.

Livre, livre, livre.

 

16. Lire et manger ?

Comme à la réponse 3 : soit je lis, soit je mange, mais j'évite vraiment de faire deux choses à la fois.

 

17. Lecture en musique, en silence, peu importe ?

Je préfère lire en silence, mais comme je lis beaucoup dans les transports, j'ai appris à m'adapter.

 

18. Que deviendrais-tu sans livres ?

J'ai été très frappée par un récit de Jean-Paul Kauffmann qui racontait qu'il avait résisté à la captivité et à l'ennui quand il était otage au Liban, en se racontant tous les livres qu'il avait lus. Je pense que je ferais pareil.

 

19. Tu achètes un livre sur le Net et tu le reçois un peu abîmé. Que fais-tu ?

Je n'achète jamais de livres sur le net, sauf numériques et ils sont inaltérables, ou d'occasion et on sait d'office qu'ils seront un peu cabossés.

 

20. Quel est l’élément qui t’a donné le goût de la lecture ?

Je dis souvent que dans ma famille, la lecture est une maladie génétique qui se transmet par les femmes. Ma grand-mère (ouvrière, autodidacte, héroïne de mon enfance) était une dévoreuse de livres, ma mère aussi, et j'ai grandi dans une maison pleine de livres, où le plaisir du week-end était l'escapade familiale à la bibliothèque.

 

21. Que penses-tu de toutes ces adaptations cinématographiques ?

Ça m'énerve, je les zappe quasi systématiquement (sauf les adaptations de la BBC que je trouve géniales).

 

22. Si tu ne devais retenir qu’un seul personnage rencontré dans tes lectures, ce serait lequel ?

Elizabeth Bennett dans Orgueil et préjugés de Jane Austen, parce que c'est une héroïne étonnamment moderne, qui apprend de ses erreurs, et évolue au fil du livre. Et surtout, c'est une impertinente et j'adore l'impertinence.

 

23. Quels sont les 5 livres de ta PAL qui te font le plus envie ?

Je n'ai plus vraiment de PAL, je m'en suis débarrassée, ça devenait ridicule ces 50 bouquins en attente de lecture alors qu'il en sort 600 deux fois par an.

 

24. Si tu ne pouvais plus lire qu’un seul type de livre, lequel ce serait ?

Peut-être que je reviendrais au polar, tiens. Il y a tout dans les polars.

 

25. Comment classes-tu tes livres dans ta bibliothèque ?

Par ordre alphabétique, comme ça tout le monde peut voir à quel point je suis une lectrice obsessionnelle : tout Auster, tout Irving, tout Kundera, tout Reinhardt, tout Shakespeare, etc.

 

 

26. Es-tu livre papier ou e-book ?

J'adore lire en numérique parce que c'est ultra confortable, mais je préférerai toujours le papier et l'objet livre.

 

27. Que fais-tu de tes livres une fois lus ?

L'an dernier, j'ai fait un gros désherbage et me suis débarrassée de la moitié de mes livres. Maintenant je ne veux plus accumuler, donc je ne garde que ceux que j'aime d'amour. Les autres, je les distribue autour de moi ou je les donne à une organisation caritative.

 

28. Connais-tu la règle de la page 99 ? Et si oui, est ce que tu l’appliques parfois à tes lectures ?

Je la trouve totalement stupide, comme si on pouvait juger un livre sur une seule page.

 

29. Quel est, parmi toutes tes lectures, ton « méchant » préféré ?

Valmont dans Les liaisons dangereuses de Laclos : un personnage flamboyant que je n'arrive pas à détester, un manipulateur pris à son propre piège.

 

30. Que penses-tu des challenges littéraires ?

Trop de contraintes, mais j'aime bien les mois thématiques, comme le Mois anglais qui va bientôt commencer.

 

31. Quel est le livre que tu as le plus détesté ?

Le dernier en date : Soumission de Houellebecq, et plus j'y repense, plus je le déteste.

 

32. Ton dernier coup de cœur littéraire ?

Antoine Bello, dont je suis en train de lire tous les livres, et qui me fascine par son intelligence, son imagination (une denrée en voie de disparition dans la littérature française) et sa vision du monde.

 

 

 

Et ce Tag est autotaguant  (copyright Cuné).

 

Publié dans Ma vie de lectrice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

keisha 31/05/2015 18:35

Trouver ce billet, et d'autres récents m'a fait tilter : mais ton blog doit avoir disparu de mon GR (où est le coupable!!!) J'y ai mis mon ordre.
Ce tag là n'est pas jeune, je n'y ai jamais répondu, c'est vrai qu'à une époque il y en avait tant... Et les swaps. Et plein de trucs fous. Mais bon, Facebok et son instantaneité sont là, dommage.
Je suis ravie que tu aimes lire Bello!

Papillon 31/05/2015 20:45

J'espère que tu feras le tag : je l'aime bien, celui-là. Oui, FB a tué pas mal de choses...
Quant à Bello, je le trouve génial. Il n'y a encore aucun de ses livres qui m'ait déçue.

Ex-In Cold Blog 26/05/2015 18:07

Je me souviens avoir été fortement impressionné par ta bibliothèque si fournie et si bien rangée, lors de mon unique participation à feues les théières. Pour ce qui est de rencontrer ou pas les auteurs, même via FB, ça m'a été chaque fois fatal ;-)
Merci d'avoir partagé le bon plan de Bibliothèques Sans Frontières, que je ne connaissais pas.

Papillon 26/05/2015 20:14

Ma bibliothèque avait beaucoup dérapée les derniers temps, c'était une horreur, je n'y trouvais plus rien et je me suis rendue compte que j'accumulais les livres juste pour accumuler. Maintenant il ne me reste plus que la crème de la crème ;-)

Kathel 26/05/2015 08:21

C'est sympa de revoir ce tag tourner ! Pour la PAL, j'ai trouvé la solution de la mélanger à une de mes étagères, mais je me demande si je ne vais pas en revendre ou donner une partie... les livres qui ne me tentent plus, du moins. Je préfère toujours en emprunter un (plusieurs) à la bibliothèque que piocher dans cette fichue pile !

Papillon 26/05/2015 20:12

Pareil pour moi. A quoi bon avoir une PAL, me suis-je dit un jour, alors qu'il y a des milliers de livres à la bibliothèque ? Donc j'ai tout donné. et j'espère que tu répondras au tag ;-)

sous les galets 26/05/2015 06:50

Bon, écoute, c'est plié, je commencerai pas ton livre culte : Cendrillon.
Sinon, ne t'offusque pas, je ne lis pas tes articles sur Bello, car les deux m'attendent sur ma table de chevet (mais j'attends que ma déception envers l'homme soit redescendue pour me concentrer sur l'écrivain). Comme toi, je n'aimerais pas rencontrer mes auteurs préférés (même Modiano), je préfère qu'ils restent auteur et que je reste lectrice.
Par contre, ça fait 10 ans que je n'ai pas lu dans mon bain, et je peux te dire que ça me manque un peu quand même ;-)
Bon retour malouin

Papillon 26/05/2015 20:08

Tu me fais rire, Galéa, avec ta déception envers Bello. Concentre-toi sur ses bouquins qui sont excellents (et j'ai vraiment hâte d'avoir ton avis) plutôt que sur l'homme que tu juges sans le connaître. Je ne le connais pas non plus, mais il a écrit cette phrase qui me plait beaucoup : « Ce que nous appelons réalité n’est que l’intersection de nos mondes respectifs »

yueyin 25/05/2015 17:40

Ah Valmont, mais il n'est pas vraiment méchant si ? Je me souviens d'une âpre discussion pour savoir si d'aventure ce ne serait pas le seul personnage vraiment romanesque de la littérature française comparable aux Darcy et autre Rochester (oui je sais ça parait fou mais néanmoins, il est fort possible d'avoir un petit ou gros faible pour lui non ?) J'aime ce tag, et tes réponses du coup je l'ai fait :-)

Papillon 25/05/2015 20:49

Oui, la vraie méchante, c'est Merteuil. C'est pour ça que l'on n'arrive pas vraiment à détester Valmont. Moi aussi, il faudrait que je le relise. Je l'adore, ce livre !

Papillon 25/05/2015 20:47

C'est très juste ce que tu dis de Valmont ! Pas totalement méchant, mais sombre quand même. Et j'avoue avoir un gros faible pour lui !!! Et je vais aller voir tes réponses.

Delphine-Olympe 25/05/2015 19:41

En effet, je crois que Valmont est faible et vaniteux, plus que méchant. Mais les dégâts sont largement aussi importants, et il lui manque la clairvoyance - l'intelligence ? - qui lui permettrait de s'apercevoir qu'il se fait manipuler. Ce livre est une pure merveille, que je ferais bien de relire, tiens (pour la troisième fois) !

Asphodèle 24/05/2015 11:28

C'est vrai que les TAG ne sont plus ce qu'ils étaient et ont souvent divisé (il y avait les pour et contre) ;) Je n'ai jamais lu dans mon bain, j'en serais bien incapable... :) Et pour les "séries", ça dépend aussi !

Papillon 25/05/2015 20:40

C'est vrai que les tags divisaient parce qu'il y en avait qui étaient un peu idiots, et puis à un moment il y en a eu trop. Mais ça mettait de l'animation !

Mior 24/05/2015 09:56

quel plaisr de te lire ! on sent que rien n'est fait pour l"esbrouffe ou le tout à l'égo . J'aimerais beaucoup savoir comment la blogo "pétillait"...l'impression d'être arrivée trop tard, sur ce coup là ... J'aime ton amour inconditionnel et dévorant pour certains auteurs et ton hommage à Freud (passé de mode ;-)

Papillon 25/05/2015 20:38

Merci Mior. La blogosphère pétillait parce qu'il s'y passait toujours un truc qui mettait de la cohésion, de l'animation, qui nous faisait rire, ou nous disputer. On se connaissait mieux, on bavardait davantage...maintenant on est sur FB...
Et oui, quand j'aime un auteur, je suis toujours un peu passionnelle !!!

Delphine-Olympe 24/05/2015 09:52

Etant arrivée relativement récemment sur la planète blog, je ne suis pas très au fait des tags...
Quoi qu'il en soit, je partage pas mal de tes réponses, notamment sur la PAL. Je n'en ai pas non plus : mes envies sont très évolutives ! Et puis la vie, entre boulot et enfants, étant quelque chose de très organisé, programmé, minuté, l'espace de la lecture est pour moi celui d'une entière liberté !
Quant à la question 29, j'aurais fait la même réponse que toi !

Papillon 25/05/2015 20:32

Les tags sont des petits questionnaires que l'on s'envoie des uns aux autres, ils sont parfois agaçants, parfois amusants. Ils mettent un peu d'animation et de cohésion dans la blogosphère et permettent de mieux se connaître.
Cher Valmont, quel personnage ! Et ça nous fait un point commun de plus ;-)

Aifelle 24/05/2015 06:58

Je retiens l'idée de se débarrasser de sa PAL. Dans la mienne, je pense que la moitié des titres ne m'intéresse plus guère. Je pourrais me retrouver dans une majorité de tes réponses, sauf que je lis encore dans mon bain, seulement avec des poches ! et je lis des magazines en mangeant ...

Papillon 25/05/2015 20:29

Quand un livre est dans ta PAL depuis plus d'un an, il faut te poser des questions. Moi, ce fut une liberation de donner tous ces livres que je pouvais plus regarder sans culpabiliser.

cathulu 24/05/2015 06:38

J'adore tes réponses, posées et pleine d'enthousiasme à la fois. Comme toi à la réponse 18, j'ai été impressionnée par cet exemple et celui de certains témoignages du même phénomène dans les camps durant la 2nde guerre mondiale : se raccrocher aux mots, à la littérature, pour rester vivant.

Papillon 25/05/2015 20:28

Mmm... Deviendrais-je posée en vieillissant ? ;-)
Je crois aussi que la lecture nous aide à fuir par la magie des histoires. Même quand on n'a plus les livres, on essaie toujours de s'évader par les mots, d'autant plus si on vit une situation difficile.